jeudi 16 novembre 2017

Dans la peau d'un dermiteux : Dermo Cade

Hello tout le monde !

Aujourd'hui, je vous présente un article un peu original, un peu WTF, mais un peu sérieux quand même. Voici l'intro qui ne sert à rien.
Quel cavalier n'a jamais voulu parler cheval ? Quel cavalier n'a jamais voulu se mettre dans la peau de son cheval, pour comprendre son ressenti, son réel avis ? Et bah voilà, je me suis mise dans la peau d'un dermiteux. Etrange ? Un peu.

Bref, voilà le contexte. Il y a un mois, j'ai été malade. Mais vraiment. Grosse angine qui m'a clouée au lit, pendant plus d'une semaine, et d'autres symptômes peu glamours comme un eczéma qui a élu domicile dans mon crâne. SO SEXY !
Le soucis, c'est qu'un mois après, l'état de mon cuir chevelu s'est empiré ! En gros, depuis 3 semaines, les démangeaisons sont telles que je me réveille la nuit en me grattant, je m'arrache littéralement la peau et parfois même, je sens le sang couler le long de mes cheveux. Vous imaginez bien ma douleur ? Je vous l'avais dit, c'est glam' !

On m'a alors conseillé de nombreux produits, dont des shampoings pour le psoriasis, l'eczéma, l’éradication des squames, des pellicules... Bref, j'ai investit dans de coûteux shampoings qui se sont avérés peu efficaces. Alors certes, ils agissent peut être sur le long terme, mais concrètement, j'avais besoin d'un action IMMÉDIATE tant la situation était insupportable.

Et puis, étant cavalière, je me suis rendue compte que ma situation ressemblait étrangement au cas de la dermite estivale. Squames, eczéma, démangeaisons sévères, saignements... Nos pauvres dermiteux ne sont-ils pas dans le même cas que moi ?

J'ai donc une une étrange idée (ou pas)

Je vous avait parlé il y a quelques temps de la box Equibao que j'avais reçue. A l'intérieur, un shampoing Dermo Cade que je n'avais pas utilisé, étant donné que ni Bingo, ni ses copains de prés ne sont atteint de Dermite. Ce shampoing, composé essentiellement d'huile de Cade et de protéines de soie est pourtant intéressant ! L'huile de Cade étant un composant ayant fait ses preuves en matière d'éradication des squames, je me suis dit "pourquoi pas ?".
Alors voilà, oui, j'ai utilisé un shampoing pour chevaux.


Première étape, faire entrer cet étrange shampoing dans ma salle de bain !
L'odeur est... Particulière. Ca ne pue pas au point de tomber dans les pommes, mais quand même, c'est pas super glamour. Disons que si vous comptez prendre votre douche avec votre chéri ou que vous avez un rencard juste après, c'est pas l'idée du siècle.
Concernant la consistance, c'est très liquide ! Pas hyper pratique car on perd beaucoup de produit.

Bon, je l'applique sur mes cheveux mouillés. Une première application n'est pas terrible, ça ne mousse pas. Il faut dire que ce pauvre shampoing a pour mission de nettoyer le sang séché collé à mes cheveux (le glam ne nous quitte pas). Le deuxième shampoing par contre mousse BEAUCOUP ! Je le laisse poser quelques minutes (c'est super agréable, ça soulage instantanément) puis je rince. 

Le PH des chevaux étant plus acide que celui de l'homme, ce shampoing l'est aussi, j'avais donc un peu peur pour l'état de mes cheveux après ça. Mais une fois secs, un constat : mes cheveux sont doux, légers et brillants. Pas de soucis là dessus !

Et surtout... Une journée et une nuit après, les démangeaisons ont nettement diminué. J'ai passé la nuit sans me gratter, sans m'écorcher, et le sang n'a pas coulé.

Alors, certes, je ne suis pas un cheval, et je n'ai pas de dermite. Mais je l'affirme, ce shampoing soulage efficacement les démangeaisons.
Je ne sais pas si il soignera la dermite, mais si il fait du bien à votre pauvre loulou, bah, c'est cool. (C'était la conclusion la plus inutile du monde).

Convaincus ?


UPDATE !


Un peu plus d'une semaine après, et le pot fini, je peux désormais donner mon avis complet sur ce shampoing-poney...
Après des semaines à l'arracher la peau, mon problème a été résolu en... 6 jours ! Miracle ? Et bien écoutez, je ne sais que dire... J'étais persuadée que ça allait marcher, mais à ce point, je suis bluffée.
Au bout du deuxième shampoing, ma peau n'était déjà plus à vif. Au troisième, plus de squames (sortes de grandes pellicules). Au quatrième, plus rien, mon cuir chevelu était réparé.
Aujourd'hui, il est encore fragile, mais tout es cicatrisé. Les démangeaisons sont quasi inexistantes et je dors enfin sur mes deux oreilles !

PS : Je retire ce que j'ai dit sur l'odeur. Extrait d'une petite conversation en soirée :
- Tu as une cheminée chez toi ?
- Non, je vis en appart, pourquoi ?
- Tu sens... Le feu de bois
Ca va, le feu de bois, ça ne pue pas. Donc ce shampoing n'est pas si désagréable que ça, finalement !

Merci Equibao !

2 commentaires:

  1. Ha ben merci pour ce petit test fort intéressant.
    Ça pourrait m’aider pour mon dermiteux de cheval.
    Tu te l’avais les cheveux tous les jours ou tu espaçais ? A raison de combien de jours entre chaque shampooing-poney ?
    Merci en avance et... courage pour cette crasse... on m’avait dit qu’un bon gros drainage (reins et foie surtout) pouvait aider également

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour et pardon pour cette réponse tardive, ton commentaire était bloqué dans les spams !
    Les 2 premiers jours, comme les démangeaisons étaient insupportables, je me suis lavé les chevaux chaque jour. Juste après ça, j'étais à un shampoing tous les deux jours, et une semaine après, j'étais revenue à mon rythme habituel de 2 shampoings par semaine. 1 Shampoing Dermo Cade / 1 shampoing "normal".
    Mais après, pour un poney, faire peut-être moins de shampoing, ça ne doit pas être très bon pour leur peau de faire trop laver ;) Et cibler les parties atteintes en priorité.

    RépondreSupprimer